L’éducation à l’environnement sur le devant de la scène à Bohinj

L’éducation à l’environnement était à l’honneur lors de la conférence internationale « Écoles pour l’action pour le climat » organisée par la Présidence slovène de la Convention alpine.

La conférence, qui s’est tenue les 28 et 29 septembre 2023 à Bohinj (Slovénie), s’est concentrée sur l’atténuation et l’adaptation au changement climatique dans l’enseignement scolaire pour les jeunes âgés de cinq à dix-neuf ans.

L’éducation à l’environnement, avec un accent sur le changement climatique, la qualité de vie et la biodiversité, sont les trois domaines prioritaires de la Présidence slovène. L’objectif de la conférence était de rassembler diverses parties prenantes et acteurs des domaines de l’éducation et du changement climatique, y compris des enseignant·es et des décideuses et décideurs politiques.

 

 

 

 

Les participant·es ont visité le centre du parc national du Triglav dans le cadre d’une rencontre informelle le soir précédant la conférence, et la première journée officielle leur a permis d’expérimenter l’éducation en plein air dans la pratique. Grâce à une série d’activités, les participant·es ont découvert les types d’activités de groupe menées dans les écoles au Centre pour l’éducation scolaire et de plein air (CŠOD).

Après les mots de bienvenue de Lenka Kavčič, Secrétaire d’État au ministère des Ressources naturelles et de l’Aménagement du territoire, et d’Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine, les participants à la conférence ont écouté le discours d’ouverture intitulé « Se préparer au climat : L’éducation en plein air et l’action climatique » par Gregor Torkar, professeur associé à la faculté d’éducation de l’université de Ljubljana.

La première journée de la conférence s’est achevée par trois tables rondes animées par des expert·es dans leurs domaines respectifs. Ces panels ont porté sur le développement d’environnements d’apprentissage visant à modifier les habitudes, les comportements et les valeurs des enfants, sur l’éducation formelle au changement climatique dans les pays alpins et sur l’éducation informelle au changement climatique à l’aide d’outils tels que les environnements d’apprentissage numériques.

Le deuxième jour de la conférence a été consacré à des échanges ouverts entre les participant·es sous la forme d’un World Café. Ils et elles ont échangé des idées sur des sujets tels que l’éducation formelle et informelle, la complémentarité entre l’éducation en intérieur et en extérieur, les aspects spécifiques à l’âge de l’éducation au changement climatique ainsi que la formation des enseignant·es.

Lors de la séance de clôture, les participant·es ont souligné la valeur de la mise en réseau entre les pays alpins et entre les secteurs, ainsi que l’importance du soutien des autorités, des écoles et des parties prenantes externes. Les contributions et les points de vue recueillis alimenteront les recommandations de la Présidence à la XVIIIe Conférence alpine. La documentation de la conférence sera disponible en temps voulu.

#Événements
X

We are using cookies.

We are using cookies on this web page. Some of them are required to run this page, some are useful to provide you the best web experience.