70 ans d'engagement pour la protection des Alpes

Fondée le 5 mai 1952, la CIPRA, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes, travaille sans relâche pour le développement durable des Alpes. C'est une organisation faîtière autonome, non gouvernementale et à but non lucratif, composée de sept représentations nationales et d'une représentation régionale, qui regroupent ensemble plus de 100 institutions, organisations et particuliers.

Pour célébrer cet événement important, CIPRA International a invité la famille et les ami·es de la Convention alpine dans ses agréables bureaux de Schaan, au Liechtenstein. Des personnes sont venues de toutes les Alpes (et même de plus loin !) pour participer à cet anniversaire, une occasion bienvenue de revoir d'anciens visages et en découvrir de nouveaux.

Les activités de l'après-midi consistaient en cinq ateliers, chacun ayant son propre thème : « CIPRA, quo vadis ? », « Revitaliser le Rhin alpin », « Bouger plus pour la santé et le climat », « Les Alpes de demain », et un atelier spécial sur la « Qualité de vie dans les Alpes », pressentie pour être l'un des principaux thèmes de la prochaine Présidence slovène. L'objectif de ces ateliers était de discuter des défis et des questions d'actualité dans les Alpes, certains principalement axés sur le Liechtenstein, et d'autres sur les Alpes en général. 

La journée s'est achevée par une soirée riche en culture, animée par de la musique, de la poésie et un échange d'histoires anciennes et de succès récents sur l'une des organisations les plus importantes de la région alpine. Pour en savoir plus sur l'histoire, les personnes et les étapes marquantes de la CIPRA, lisez le magazine Alpenscène « Les Alpes de demain – 70 ans de la CIPRA » : www.cipra.org/alpenscene

 


La CIPRA a ouvert la voie à la création de la Convention alpine en 1991 et a continué à être une organisation active et passionnée en tant qu'Observateur dans les différents groupes et activités de la Convention. En reconnaissance de cette contribution cruciale, le Secrétariat permanent a organisé la venue du cabarettiste Markus Koschuh qui a présenté des poèmes dans chacune des langues alpines, interprétés sur vidéo par des slammeurs de Slovénie, d'Italie, de France et de Suisse.

« Sans la CIPRA, nous n'aurions pas la Convention alpine – la Convention existe grâce au travail pionnier et visionnaire réalisé dans la dernière moitié du 20e siècle. Depuis sa création, la CIPRA soutient les objectifs de la Convention alpine, parfois comme un parent sévère qui nous rappelle à nos devoirs, parfois comme une sœur pétillante qui propose des idées non conventionnelles, et toujours comme une amie qui travaille dur et qui a à cœur le bien commun des Alpes. À la santé de 70 années supplémentaires, et plus encore, de travail en commun pour l'avenir des Alpes », a déclaré Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine.

 

X

We are using cookies.

We are using cookies on this web page. Some of them are required to run this page, some are useful to provide you the best web experience.