Quel est le rôle des fonctions du sol dans l'aménagement du territoire ?

« L'occupation des surfaces et la protection des sols » ainsi que « le rôle des fonctions du sol dans l'aménagement du territoire » ont été les deux thèmes principaux développés et discutés par les participants et participantes lors d’un atelier intersectoriel de deux jours à Munich (DE).

Des représentants et représentantes des pays alpins se sont réunies les 29 et 30 mars pour participer à un atelier sur les fonctions du sol et l'aménagement du territoire, organisé conjointement par deux Groupes de travail de la Convention alpine : Protection des sols et Aménagement du territoire et développement durable, avec le soutien du Secrétariat permanent de la Convention alpine.

Le premier jour a porté sur des questions différentes liées à l'utilisation des terres et au rôle des sols. Il s'agissait notamment de repenser la terre dans l'Anthropocène, des objectifs d’économie des surfaces et de bonnes pratiques de mise en œuvre dans la région autrichienne du Tyrol et dans les zones agricoles slovènes. En outre, les participantes et participants se sont réunis en groupes dans le but de trouver des solutions possibles pour atteindre les objectifs d'économie des surfaces.

Le deuxième jour de l'atelier, les participants et participantes ont approfondi la discussion en abordant la question des fonctions du sol pour améliorer l'aménagement du territoire. Ensuite, les représentants et représentantes du Ministère fédéral autrichien de l'agriculture, des régions et du tourisme, du Conseil des jeunes de la SUERA, de l’Alliance climatique du Tyrol et Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine, ont débattu sur les questions suivantes : Quel peut être, au niveau de la Convention alpine, un objectif ambitieux pour un aménagement du territoire « sensible au sol » ? Comment la Convention alpine peut-elle le promouvoir ?







L'événement s'est déroulé en présentiel et a permis une mise en réseau, des interactions et des connexions directes entre les personnes participant à l'atelier, qui ont abordé le thème de l'occupation des sols – l'un des problèmes les plus urgents auxquels les Alpes sont confrontées. En effet, la région alpine doit faire face à une demande croissante d'utilisation des sols qui ne peut être satisfaite en raison de leur utilisation déjà intensive et de la disponibilité limitée de l'espace.

L'atelier de deux jours a marqué une étape importante dans l'amélioration des évaluations de la fonction du sol, qui peut contribuer à la réalisation d'objectifs majeurs tels que la neutralité en matière de dégradation des sols d'ici 2030 (ODD de l'ONU) et l’artificialisation zéro nette des sols en 2050 (UE). Cet évènement a été également une bonne occasion d’écouter et de discuter directement avec des experts et expertes et des jeunes délégués et déléguées.

« L'atelier représente l'une des nombreuses étapes de mise en œuvre des objectifs climat des Alpes pour 2050 », a déclaré Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine. Elle a souligné que « pour les générations futures, nous devons améliorer l’usage économe des sols et nous devons nous assurer que les sols de haute qualité sont sauvegardés de manière aussi urgente que nous devons améliorer la protection du climat. »

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’atelier.

X

We are using cookies.

We are using cookies on this web page. Some of them are required to run this page, some are useful to provide you the best web experience.