Les défis alpins les plus urgents au cœur de la SemaineAlpine 2022

La transition écologique est déjà en cours dans les Alpes – et nous sommes à son centre. Pour mettre en lumière les différents aspects de la transition dans les Alpes, la 7e édition de la SemaineAlpine consacrée aux « Alpes en transition » s’est tenue à Brigue-Glis (CH) du 5 au 7 septembre. 12 ateliers, 4 excursions, 3 conférences, 2 plénières et une présentation de multiples projets menés par des jeunes dans le cadre d’un événement du Conseil des jeunes de la CIPRA ont incité plus de 110 participantes et participants à repenser les modes de vie dans les Alpes et à favoriser une transition écologiquement, socialement et économiquement durable.

Les parties prenantes et les jeunes se sont rassemblés depuis toutes les Alpes et au-delà pour discuter des transitions énergétiques, économiques et agroalimentaires ainsi que des transitions dans des secteurs tels que le tourisme et la mobilité, qui ont un impact massif sur la vie sociale et la structure démographique des communautés alpines.

Pour certain·es, la Semaine alpine a débuté le lundi 5 septembre par une excursion d’une journée au col du Simplon, pour d’autres par un apéritif offert par la commune de Brigue-Glis dans l’idyllique château de Stockalper, suivi d’une soirée festive consacrée à la célébration des 20 ans de la Via Alpina.

Après un programme intense de sessions, le point culminant de la deuxième journée a été la discussion controverse en soirée sur l’énergie photovoltaïque dans le paysage, qui a également attiré de nombreux auditeurs et auditrices de la commune de Brig-Glis à la SemaineAlpine et a souligné, sur la base d’un cas local concret, la difficulté d’équilibrer les besoins de produire de l’énergie renouvelable et de protéger la nature et les paysages.

La SemaineAlpine s’est achevée le mercredi, avec une autre série d’ateliers parallèles, une plénière de clôture et plusieurs excursions au glacier d’Aletsch, sur la viticulture et la biodiversité et sur les paysages agricoles traditionnels du Valais.

En synthèse, des hommes et des femmes engagés venus de toutes les Alpes ont pris à cœur l’invitation exprimée par la Secrétaire générale de la Convention alpine, Alenka Smerkolj, dans son discours d’ouverture par vidéo, à « apprendre, débattre et s’amuser » ! Le Secrétariat permanent est reconnaissant d’avoir pu une fois de plus travailler aux côtés d’organisations observatrices engagées de la Convention alpine pour rassembler la communauté alpine, et remercie la Suisse et la Principauté de Monaco pour leur soutien financier.

X

We are using cookies.

We are using cookies on this web page. Some of them are required to run this page, some are useful to provide you the best web experience.