Présidence française de la Convention alpine

Texte rédigé par la Présidence française de la Convention alpine (2019-2020)

Le 4 avril 2019, lors de la Conférence alpine d’Innsbruck, la France a pris officiellement la succession de l’Autriche à la présidence de la Convention alpine.

La Secrétaire d’État Brune Poirson puis la Ministre française de la Transition écologique, Barbara Pompili ont présidé la Conférence alpine.

Programme de la Présidence 2019-2020

La France a appellé de ses vœux une opérationnalisation des travaux de la Convention alpine qui passe par

  • Un renforcement de l'appropriation de la Convention alpine par les collectivités locales : les bases étaient déjà en place, mais il était nécessaire que ceci soit systématisé, que les engagements locaux soient recherchés et les bonnes pratiques étendues.
  • Un développement des synergies avec la stratégie macro-régionale pour la région alpine (SUERA) lancée en 2016, comme important outil de politique régionale et de coopération territoriale. Dans un contexte de format virtuel des réunions, la Présidence s’est conclue avec la tenue d’un atelier commun de dialogue avec des jeunes sur les questions climatiques, organisé en ligne le 10 décembre 2020 en coopération avec la SUERA (également présidée par la France en 2020) et la SemaineAlpine.

La présidence française a orienté ses priorités autour des thèmes suivants :

  1. La qualité de l’air : ce thème présent à l’article 2c de la Convention alpine avait jusqu’ici été peu abordé, et il suscitait par ailleurs de vives inquiétudes dans les vallées alpines. Avancer sur le sujet correspondait à une nécessité scientifique, environnementale et politique. Sur proposition de la France, le 8e Rapport sur l’état des Alpes (RSA 8) a été consacré à la qualité de l’air.
  2. L’eau comme ressource et milieu vivant a fait l’objet d’une conférence qui s'est tenue à Annecy en février 2020. Cet événement présidence a été l’occasion d’une implication concrète des collectivités territoriales, et son programme était axé autour de deux grands thèmes : (1) L’eau comme ressource et l’adaptation au changement climatique dans les territoires alpins , (2) La restauration physique des cours d’eau, les rivières comme atout pour un territoire alpin. Les actes de la conférence sont disponibles ici. Sur la base des résultats de la Conférence et des travaux de l’ancienne Plate-forme de la Convention alpine sur la Gestion de l’eau dans les Alpes, la XVIe Conférence alpine a adopté une Déclaration sur la gestion intégrée et durable de l’eau dans les Alpes pour orienter les travaux futurs en la matière.
  3. La biodiversité est un thème fondamental pour la France qui veut en faire une priorité d’importance équivalente à celle du climat. Elle a organisé, en coopération avec ALPARC et le PNUE, une « Journée de la Biodiversité de montagne ». Cet évènement virtuel et global a permis de relayer les messages de la Déclaration sur la protection de la biodiversité de montagne et sa promotion au niveau international, adoptée par la XVIe Conférence alpine dans le but de renforcer la prise en compte des enjeux de la biodiversité de montagne au sein, en particulier, de l’UICN et de la Convention sur la diversité biologique. Prévu à l’origine courant 2020, cet événement a dû être reporté en raison du contexte pour avoir lieu le 13 janvier 2021, soit juste après la période de Présidence française.
  4. Le tourisme durable a fait l’objet d’une attention particulière car il pouvait apporter une contribution significative aux trois axes évoqués précédemment. La France a donc décidé de travailler sur les destinations touristiques alpines en proposant la réalisation d’un outil concret d’appui aux destinations pour améliorer leurs pratiques et permettre leur transition vers des activités durables. Un lien devait bien entendu être fait entre la situation économique actuelle, la relance et la méthodologie. La conclusion de ces travaux est prévue à l’automne 2021.
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies.