Présidence française de la Convention alpine

Le 4 avril 2019, lors de la Conférence alpine d’Innsbruck, la France a pris officiellement la succession de l’Autriche à la présidence de la Convention alpine.

La Ministre française de la Transition Écologique et solidaire, Elisabeth Borne, préside la Conférence alpine.

Programme de travail 2019-2020

D’une manière générale, la France appelle de ses vœux une opérationnalisation des travaux de la Convention alpine qui passe par

  • Un renforcement de l'appropriation de la Convention alpine par les collectivités locales : les bases sont déjà en place, mais il est nécessaire que ceci soit systématisé, que les engagements locaux soient recherchés et les bonnes pratiques étendues.
  • Un développement des synergies avec la stratégie macro-régionale pour la région alpine (SUERA) lancée en 2016, comme important outil de politique régionale et de coopération territoriale. L'année 2020, qui sera une année de double présidence française, sera dans la mesure du possible mise à profit pour concrétiser ces synergies.

La présidence française a orienté ses priorités autour des thèmes suivants :

  1. La qualité de l’air : ce thème présent à l’article 2c de la Convention alpine a jusqu’ici été peu abordé, et il suscite par ailleurs de vives inquiétudes dans les vallées alpines. Avancer sur le sujet correspondait à une nécessité scientifique, environnementale et politique. Sur proposition de la France, le 8e Rapport sur l’état des Alpes (RSA 8) sera consacré à la qualité de l’air.
  2. L’eau comme ressource et milieu vivant fera l’objet d’une conférence prévue à Annecy à l’automne 2019. Cet événement présidence sera l’occasion d’une implication concrète des collectivités territoriales, et son programme sera axé autour de deux grands thèmes : (1) L’eau comme ressource et l’adaptation au changement climatique dans les territoires alpins , (2) La restauration physique des cours d’eau, les rivières comme atout pour un territoire alpin.
  3. La biodiversité est un thème fondamental pour la France qui veut en faire une priorité d’importance équivalente à celle du climat. Elle prévoit pour sa présidence un événement consacré à la biodiversité de montagne en marge du congrès UICN qui se tiendra en juin 2020 à Marseille.

PériodePrésidenceConférence alpine
2016-2019AutricheInnsbruck
2015-2016AllemagneGrassau
2013-2014ItalieTurin
2011-2012SuissePoschiavo
2009-2011SlovénieBrdo pri Kranju
2007-2008FranceÉvian (mars 2009)
2005-2006AutricheAlpbach
2003-2004AllemagneGarmisch-Partenkirchen
2001-2002ItalieMerano
1999-2000SuisseLucerne
1996-1998SlovénieBled
1995-1996SlovénieBrdo
1991-1994FranceChambéry
1989-1991Autriche Salzbourg
Bulletin d'information
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies. Wir verwenden Cookies, um Sie auf unserer Webseite bestmöglich mit Informationen versorgen zu können. Wenn Sie diese Webseite weiterhin nutzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies.