Plate-forme Agriculture de montagne (2016-2019)

Présidence: Autriche
Ces dernières décennies, les changements structurels généraux du secteur agricole et l’abandon croissant des activités agricoles ont entraîné une progression continue de la déprise agricole en montagne dans tout l’espace alpin. Cette évolution a plusieurs conséquences : l’abandon des surfaces occupant une position marginale et, parallèlement, une concentration de l’exploitation agricole dans les sites plus favorables. 
 
La Convention alpine a créé la Plate-forme Agriculture de montagne lors de la XIe Conférence alpine de 2011. Cette instauration est motivée entre autres par l’importance que l'agriculture a toujours revêtue dans l’espace alpin, du fait de son rôle essentiel comme source de revenu pour le maintien d’une densité appropriée de population, l’approvisionnement de la population locale en denrées alimentaires, la fabrication de produits typiques de qualité ainsi que le maintien et l’entretien du paysage culturel. Elle joue également un rôle dans le tourisme et protège les sols contre l’érosion, les glissements de terrain et les inondations, en particulier dans les régions de montagne. 
  
Sur la période 2017 – 2018, les activités de la plateforme portent principalement sur les trois axes suivants :

  1. L’agriculture de montagne et l’énergie – énergie issue de la Biomasse et d’autres sources d’énergies renouvelables ;
  2. L’optimisation des coopérations et des partenariats ainsi que de la participation ;
  3. Les services écosystémiques et l'agriculture de montagne - aspects écologiques, sociaux et politiques.

  
L’agriculture de montagne est l’un des 12 domaines cités dans la Convention alpine (article 2) et le protocole « Agriculture de montagne » a été adopté pour sa protection. Celui-ci fait partie intégrante du droit européen depuis 2006. En outre, le Plan d’action Changement climatique de la Convention alpine fait référence au rôle de l’agriculture de montagne et au fait qu’elle est touchée par le changement climatique. Il confirme l’apport de l’agriculture de montagne à l’environnement, ainsi qu’à l’entretien et à l’attractivité des régions alpines.  
 
Les Parties Contractantes de la Convention alpine délèguent des experts en tant que membres des Groupes de travail/ Plates-formes. Les observateurs de la Convention peuvent également nommer des représentants.

Objectifs   
Les objectifs principaux de la Plate-forme sont : 

  • trouver des processus innovateurs visant à mieux valoriser les ressources par des formes d’exploitation agricole durable ;
  • soutenir le développement de nouveaux produits ;
  • optimiser les modèles de coopération existants et promouvoir de nouvelles formes de coopération pour la diversification des activités agricoles 
  • rechercher des moyens pour améliorer les fonctions écologiques, économiques et sociales des zones agricoles de montagne ;
  • l’échange d’informations ;
  • la sensibilisation du public ;
  • contribuer à la mise en œuvre le Plan d’action Changement climatique dans les Alpes.  

Activités, documents, résultats actuels
Documents

Activités, documents, résultats passes
 

Documents

Activités

Retourner à la liste
Bulletin d'information
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies. Wir verwenden Cookies, um Sie auf unserer Webseite bestmöglich mit Informationen versorgen zu können. Wenn Sie diese Webseite weiterhin nutzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies.