Groupe de travail Transports

Présidence : France 

L'objectif principal du protocole Transports de la Convention alpine (art. 1(a)) est celui de « mener une politique des transports durable qui réduise les nuisances et les risques dans le secteur du transport intraalpin et transalpin, de telle sorte qu'ils soient supportables pour les hommes, la faune et la flore, ainsi que pour leur cadre de vie et leurs habitats ». Promouvoir les transports durables est aussi une des six priorités définies dans le Programme de Travail Pluriannuel 2017-2022 de la Conférence alpine. À moyen terme, les Parties contractantes visent à découpler la croissance économique de l'augmentation de la demande en transport.

Un Groupe de travail « Protocole Transports » a été initialement chargé d’élaborer et négocier le protocole Transports de la Convention alpine, lequel a été adopté en 2000. En 2002, le Groupe de travail Transports a été mandaté pour soutenir l'échange d'informations et d'expériences entre les Parties contractantes de la Convention alpine à propos du chapitre IV du protocole Transports (« Contrôle et évaluation »).

Depuis, le Groupe de travail Transports fonctionne sur la base d'un mandat de deux ans sur des questions spécifiques. Un thème de travail majeur au cours des dernières années a été l'évaluation et l'internalisation des coûts réels du transport (art. 14 du Protocole), particulièrement en référence avec la mise en œuvre de la directive Eurovignette. Le Groupe de travail a également étudié la mobilité durable des passagers, ainsi que la question des solutions logistiques innovatrices, y compris les innovations dans le rail et le développement de l'infrastructure pour les carburants alternatifs. Parallèlement, il se penche le thème de la réduction de la demande de transport.

Le Groupe de travail sur les transports soutient également par son expertise deux initiatives importantes dans le cadre de la Convention alpine. D’une part, il participe à l’élaboration du huitième Rapport sur l’état des Alpes. D’autre parts, ses activités contribuent à la réalisation de objectifs climatiques liés aux transports définis dans le Système alpin d’objectifs climat 2050. Le Groupe de travail échange régulièrement ses informations avec différents organes travaillant sur le transport dans les Alpes, comme le GA4 de la SUERA et le Processus de Zurich.

Les principaux objectifs actuels du Groupe de travail sur les transports dans le cadre du mandat 2019-2021 consistent à rédiger un document de synthèse qui sera présenté à la XVIe Conférence alpine sur le transfert modal du transit alpin de marchandises à l’horizon 2050 ; à collecter et analyser les bonnes pratiques pour réduire la demande de transport grâce à l'utilisation de structures spatiales économes, aux nouvelles formes de travail, au regroupement des expéditions, aux chaînes de distribution régionales et au changement des modèles de mobilité et de comportement ; à étudier le potentiel des technologies existantes et nouvelles pour le transport durable de passagers dans les Alpes, telles que les trains à hydrogène ; et à fournir une synthèse de l’impact des transports dans les Alpes sur la qualité de l'air et de l'efficacité des mesures d'atténuation de ces impacts, pour le 8e Rapport sur l’état des Alpes. 

Aperçu des activités, des documents et des résultats

Sous-groupe de travail " Mobilité durable " (2008-2014)

Retourner à la liste
Bulletin d'information
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies. Wir verwenden Cookies, um Sie auf unserer Webseite bestmöglich mit Informationen versorgen zu können. Wenn Sie diese Webseite weiterhin nutzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies.