Groupe de travail Transports

Présidence : France 

L'objectif principal du protocole Transports de la Convention alpine est celui de « mener une politique des transports durable qui réduise les nuisances et les risques dans le secteur du transport intraalpin et transalpin, de telle sorte qu'ils soient supportables pour les hommes, la faune et la flore, ainsi que pour leur cadre de vie et leurs habitats » (art. 1(a)). Promouvoir les transports durables est aussi une des six priorités définies dans le Programme de Travail Pluriannuel 2017-2022 de la Conférence alpine, dans l’objectif de découpler la croissance économique de l'augmentation de la demande en transport.

Le Groupe de travail Transports a été initialement établi pour élaborer et négocier le protocole Transports de la Convention alpine, lequel a été adopté en 2000. Depuis, le Groupe de travail Transports a poursuivi ses activités pendant plus de 20 ans, couvrant de nombreux aspects différents et relevant les défis pour promouvoir le transport durable des personnes et des marchandises dans les Alpes.

Au cours des dernières années, les domaines de travail principaux du groupe ont été l'évaluation et l'internalisation des coûts réels du transport, la mobilité durable des passagers, les solutions logistiques innovantes, le report modal et le transport combiné ainsi que le développement de l'infrastructure pour les carburants alternatifs, et également la réduction de la demande de transport.

De plus, le Groupe de travail échange régulièrement ses informations avec différents organes travaillant sur le transport dans les Alpes, comme le GA4 de la SUERA et le Processus de Zurich.

La XVIe Conférence alpine de décembre 2020 a confié au Groupe de travail Transports de nouvelles tâches qui reflètent les domaines d’action les plus actuels et pertinents pour le transport durable dans les Alpes. Le Groupe devra en particulier :

  • Poursuivre les travaux sur les coûts externes des transports dans la zone alpine;
  • Contribuer au thème portant sur les politiques et les instruments de mobilité durable dans la zone alpine;
  • Terminer son étude sur le potentiel des technologies pour la promotion du transport durable de passagers;
  • Apporter des conseils pour améliorer l’accessibilité des destinations de montagne isolées par des systèmes de transport intégrés ou des formes de mobilité multimodale;
  • Analyser les effets de l’évolution des comportements des navetteurs dans la région alpine, suite à la récente crise sanitaire.

Contact: 
Michel Rostagnat, Ministère de la Transition écologique et solidaire
michel.rostagnat@polytechnique.org

Aperçu des activités, des documents et des résultats


Sous-groupe de travail " Mobilité durable " (2008-2014)

Retourner à la liste
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies.