Groupe de travail Risques naturels - PLANALP

Présidence : Autriche 


Le Groupe de travail Risques naturels de la Convention alpine (PLANALP) a été créé pour développer des stratégies communes pour la prévention des risques naturels dans les Alpes et pour échanger sur des stratégies d'adaptation. L'étendue des dommages provoqués par ces risques est en constante augmentation. Des mesures adoptées pour l'ensemble de l'espace alpin sont donc nécessaires et, dans certains domaines, elles sont urgentes.

Après les avalanches et les inondations catastrophiques de 1999, la Conférence alpine a nommé un Groupe de travail pour élaborer des stratégies communes et des domaines d'activité au niveau des Parties contractantes de la Convention alpine. PLANALP a été créé par les Ministres lors de la VIIIe Conférence alpine en 2004, sur la base des recommandations de ce groupe de travail. Le mandat de PLANALP couvre à la fois la formulation de concepts stratégiques sur la gestion intégrée des risques naturels et la mise en œuvre coordonnée des mesures qui en découlent.

Le thème des risques naturels est traité dans le protocole Aménagement du territoire et développement durable, mais aussi mentionné dans d’autres protocoles et dans le Plan d’action sur le changement climatique dans les Alpes. Les risques naturels ont été soulignés dans le Programme de travail pluriannuel 2005-2010, où ils étaient une des cinq priorités thématiques. Le Programme de travail pluriannuel 2017-2022 traite les risques naturels en tant que partie des domaines d’intervention prioritaires Changement climatique et Population et Culture. 

Entre 2016 et 2019, PLANALP a été chargé d’élaborer le septième Rapport sur l'état des Alpes (RSA7) sur le sujet de la gouvernance des risques naturels, qui présente non seulement les principes de gouvernance mais aussi des exemples de bonnes pratiques de sept pays alpins.

Le mandat 2019-2021 se concentre sur la diffusion des résultats du RSA7 et l’adaptation au changement climatique au niveau local, y compris la communication des risques et la prise en compte des différents groupes sociaux, ainsi que sur l'élaboration d'une contribution sur la planification d'urgence, notamment l'examen du risque résiduel et du cas de la surcharge. 

Contact :
Kilian Heil, Bundesministerium für Landwirtshaft, Regionen und Tourismus
kilian.heil@bmlrt.gv.at

Retourner à la liste
Bulletin d'information
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies. Wir verwenden Cookies, um Sie auf unserer Webseite bestmöglich mit Informationen versorgen zu können. Wenn Sie diese Webseite weiterhin nutzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies.