Observateurs

Les organisations suivantes sont actuellement désignées comme Observateurs officiels et par conséquent participent aux travaux du Comité permanent et de la Conférence alpine :

AEM

L’AEM a été créée en 1991, à l’initiative de l’Intergroupe Montagne du Parlement Européen, avec l’appui de l’Association Nationale française des Élus de la Montagne (ANEM) et de l’Union italienne des communes et communautés de montagne (UNCEM).   
L’AEM a pour objectif de défendre les spécificités des territoires de montagne en Europe et d’en obtenir une reconnaissance juridique et financière. Elle souhaite promouvoir une politique globale de développement durable et équilibrée...

L’AEM a été créée en 1991, à l’initiative de l’Intergroupe Montagne du Parlement Européen, avec l’appui de l’Association Nationale française des Élus de la Montagne (ANEM) et de l’Union italienne des communes et communautés de montagne (UNCEM).   
L’AEM a pour objectif de défendre les spécificités des territoires de montagne en Europe et d’en obtenir une reconnaissance juridique et financière. Elle souhaite promouvoir une politique globale de développement durable et équilibrée des régions de montagne.  
L’AEM regroupe tous les élus, du maire au parlementaire européen, les autorités régionales des régions européennes de montagne, ainsi que les organisations qui les rassemblent. En tout, l’association réunit directement ou indirectement en tant qu’adhérents 12 000 communes, 100 provinces, 50 régions, parmi 11 États membres.   
Le siège de l’AEM est basé à Chambéry au cœur des Alpes, l’association dispose également d’un bureau à Bruxelles.


Alliance dans les Alpes

Le réseau « Alliance dans les Alpes » réunit environ 300 communes réparties sur 7 États alpins. Ses membres s’investissent avec leurs administrés pour faire de l’arc alpin un espace de vie porteur d’avenir. Pour eux, la Convention alpine constitue une base de travail et une ligne directrice vers un développement soutenable des Alpes.   
Soucieux de ne pas réinventer la roue à chaque nouveau projet, le Réseau de communes offre à ses membres la possibilité d’échanger expérience et...

Le réseau « Alliance dans les Alpes » réunit environ 300 communes réparties sur 7 États alpins. Ses membres s’investissent avec leurs administrés pour faire de l’arc alpin un espace de vie porteur d’avenir. Pour eux, la Convention alpine constitue une base de travail et une ligne directrice vers un développement soutenable des Alpes.   
Soucieux de ne pas réinventer la roue à chaque nouveau projet, le Réseau de communes offre à ses membres la possibilité d’échanger expérience et information par delà les barrières linguistiques et culturelles. « Échanger - s'engager - réaliser » est le fil directeur du Réseau.


ALPARC

Depuis 1995, ALPARC - le Réseau Alpin des Espaces Protégés - promeut les échanges de savoir-faire, expériences, techniques et méthodes entre les gestionnaires d’espaces protégés alpins. Il a également pour but de mener des projets de coopération entre les gestionnaires visant une protection cohérente et un développement soutenable des Alpes dans l’esprit de la Convention alpine (application du protocole « Protection de la nature et entretien des paysages »).


Alliance Alpes-Adriatique

L’Alliance Alpes-Adriatique a été créée en 2013 et a succédé à la Communauté de travail Alpes-Adriatique. Elle représente une structure en réseau complètement nouvelle, dynamique, simple et flexible pour une coopération centrée sur des projets dans l’espace Alpes-Adriatique. Cette coopération offre un cadre ouvert aux autorités publiques, aux organismes privés et aux ONG. L’objectif central est l’utilisation efficace des programmes européens au profit de ses membres. La...

L’Alliance Alpes-Adriatique a été créée en 2013 et a succédé à la Communauté de travail Alpes-Adriatique. Elle représente une structure en réseau complètement nouvelle, dynamique, simple et flexible pour une coopération centrée sur des projets dans l’espace Alpes-Adriatique. Cette coopération offre un cadre ouvert aux autorités publiques, aux organismes privés et aux ONG. L’objectif central est l’utilisation efficace des programmes européens au profit de ses membres. La coopération vise des projets dans les domaines suivants : agriculture et héritage ethnique, culture, économie, énergie et environnement, Europe, égalité des chances, santé, éducation supérieure, intégration, formation tout au long de la vie, mobilité, sport et tourisme.


Ville des Alpes de l'Année

Depuis 1997, la « Ville des Alpes de l’Année » est désignée parmi les villes qui, dans l’esprit de la Convention Alpine s’engagent dans une démarche économique, environnementale et sociale durable. Les « Villes des Alpes de l’Année » sont réunies au sein d’une association. Ce réseau est actuellement formé d’une dizaine de villes de tous les pays alpins.


Arge Alp

L’ArgeAlp est une communauté de travail transfrontalière qui regroupe 10 régions de l’espace alpin. Elle porte les intérêts spécifiquement alpins auprès des gouvernement nationaux et des institutions européennes et a une fonction passerelle pour dépasser les frontières internes à l’espace alpin et renforcer la compréhension réciproque entre les espaces internes et externes aux Alpes.


Cipra

La Commission Internationale pour la Protection des Alpes, la CIPRA, est une organisation faîtière non gouvernementale avec des représentations nationales et une représentation régionale dans les sept pays alpins. Elle regroupe plus de cent associations et organisations. La CIPRA œuvre pour un développement durable dans les Alpes, comprenant la préservation du patrimoine culturel et naturel, de la diversité régionale, ainsi que la proposition de solutions transnationales répondant aux problèmes rencontrés dans l'espace alpin.


CAA

Le CAA est l’organisation faîtière des huit grandes associations de sports de montagne de l’arc alpin, comptabilisant plus de 2 millions de membres. En tant qu’Observateur de la Convention alpine, il intervient dans les instances de cette dernière pour la mise en place de ses actions, prend position et représente les intérêts de ses associations.  Ses trois commissions spécialisées (Sport de montagne, formation et sécurité ; Refuges et sentiers ; Protection de la nature et aménagement du territoire alpin) représentent des plateformes pour l’échange d’informations et le développement de positions communes.


Euromontana

Euromontana est l’association européenne multi-sectorielle pour la coopération et le développement des zones de montagne. Sa mission est de promouvoir des montagnes vivantes en œuvrant pour le développement global et durable et l’amélioration de la qualité de vie. Euromontana est active sur plusieurs thèmes de travail prioritaires pour le développement durable des montagnes : agriculture, produits de qualité, développement rural, tourisme, mobilité et TIC, recherche et...

Euromontana est l’association européenne multi-sectorielle pour la coopération et le développement des zones de montagne. Sa mission est de promouvoir des montagnes vivantes en œuvrant pour le développement global et durable et l’amélioration de la qualité de vie. Euromontana est active sur plusieurs thèmes de travail prioritaires pour le développement durable des montagnes : agriculture, produits de qualité, développement rural, tourisme, mobilité et TIC, recherche et innovation, environnement et changement climatique, énergie, forêts, services d’intérêt général, jeunesse, etc. Euromontana représente aujourd’hui environ 75 organisations membres, réparties dans plus de 20 pays européens. Depuis 2014, Euromontana a un nouveau groupe de travail alpin focalisé sur la Convention alpine et la stratégie SUERA.


Fianet

La FIANET a été fondée en 1958. Son siège est en France et elle est devenue une des associations principales dans le secteur des remontées mécaniques et du ski. La FIANET représente l’intérêts des associations nationales et des entrepreneurs des remontées mécaniques (les funiculaires, les téléphériques, les télécabines, les télésièges et les téléskis) et de domaines skiables au niveau européen. Ses principales missions sont de favoriser les contacts formels et informels entre...

La FIANET a été fondée en 1958. Son siège est en France et elle est devenue une des associations principales dans le secteur des remontées mécaniques et du ski. La FIANET représente l’intérêts des associations nationales et des entrepreneurs des remontées mécaniques (les funiculaires, les téléphériques, les télécabines, les télésièges et les téléskis) et de domaines skiables au niveau européen. Ses principales missions sont de favoriser les contacts formels et informels entre les associations nationales, de partager les expériences, d'émettre des avis communs sur des sujets d‘actualité transnationale, notamment les directives européennes.


Iscar

ISCAR promeut la coopération transalpine et interdisciplinaire en matière de recherche sur les Alpes et le transfert des résultats de la recherche dans la pratique en assurant la continuité et la qualité scientifique du ForumAlpinum. Il suscite le débat sur des questions liées à l’Arc alpin et travaille à leur mise en oeuvre dans les programmes de recherche sur les régions de montagne. Et finalement il traite des sujets de recherche en rapport avec la Convention alpine et conseille les organes de la Convention alpine.


UICN

L’UICN est le plus ancien et le plus vaste réseau environnemental du monde. L’UICN est une union démocratique de plus de 1 000 membres, gouvernements et ONG, et de quelque 10 000 scientifiques bénévoles répartis dans plus de 150 pays. L’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, aide le monde à trouver des solutions à nos défis les plus urgents en matière d’environnement et de développement, en soutenant la recherche scientifique, en gérant des projets...

L’UICN est le plus ancien et le plus vaste réseau environnemental du monde. L’UICN est une union démocratique de plus de 1 000 membres, gouvernements et ONG, et de quelque 10 000 scientifiques bénévoles répartis dans plus de 150 pays. L’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, aide le monde à trouver des solutions à nos défis les plus urgents en matière d’environnement et de développement, en soutenant la recherche scientifique, en gérant des projets partout dans le monde, et en réunissant des gouvernements, des ONG, les Nations unies, les conventions et les sociétés internationales afin de développer ensemble des politiques, des lois et de bonnes pratiques.


Interreg Espace alpin

Le Programme Espace Alpin est un programme de coopération transnationale européen pour les Alpes. Il est cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional. Des partenaires issus des sept pays alpins travaillent ensemble, afin de promouvoir le développement régional de façon durable. Entre 2007 et 2013, le programme a investi 130 millions d’euro dans plus de 50 projets à fort impact dans les six domaines suivants : le changement climatique ; la compétitivité et...

Le Programme Espace Alpin est un programme de coopération transnationale européen pour les Alpes. Il est cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional. Des partenaires issus des sept pays alpins travaillent ensemble, afin de promouvoir le développement régional de façon durable. Entre 2007 et 2013, le programme a investi 130 millions d’euro dans plus de 50 projets à fort impact dans les six domaines suivants : le changement climatique ; la compétitivité et l’innovation des PME ; la croissance intelligente ; l’économie à faible émission de carbone et l’efficacité énergétique ; l’utilisation efficace des ressources et le management de l’écosystème ; et la mobilité et le transport durable. Le programme continue pour la période 2014 – 2020 et les projets financés en priorité sont axés sur ces quatre thèmes : Espace Alpin innovant ; Espace Alpin à faible émission de carbone ; Espace Alpin vivable et Espace Alpin bien géré.


Pro Mont-Blanc

L’organisation faîtière tri-nationale non-gouvernementale ProMONT-BLANC (composée de clubs alpins, ainsi que d’organisations locales, régionales, nationales et internationales) s’est engagée pour une meilleure protection transfrontière avec un plan de management du massif franco-italo-suisse depuis 1991 et promeut le développement le plus durable possible dans la région touristique prospère de l’« Espace-Mont-Blanc », une alliance de près de 35 municipalités situées dans les trois pays qui entourent le Mont-Blanc.


PNUE

Le PNUE est l’organisme relevant des Nations Unies qui traite des sujets environnementaux aux échelles mondiales et continentales. Sa mission est de coordonner le développement d’un consensus sur les politiques environnementales en faisant un suivi de l’état de l’environnement mondial et en sensibilisant aux sujets émergents les gouvernements et la communauté internationale afin que ceux-ci agissent.


WWF

Adepte d'une philosophie basée sur le dialogue et le respect de l'autre, le WWF (World Wide Fund for Nature) œuvre quotidiennement pour que dans un avenir proche, le développement humain puisse se faire en harmonie avec la nature. Première organisation mondiale à s'être engagée dans la protection de la nature, le WWF agit dans le monde entier pour conserver les écosystèmes et protéger les espèces. Et depuis plusieurs années, il s'est donné pour mission de promouvoir une...

Adepte d'une philosophie basée sur le dialogue et le respect de l'autre, le WWF (World Wide Fund for Nature) œuvre quotidiennement pour que dans un avenir proche, le développement humain puisse se faire en harmonie avec la nature. Première organisation mondiale à s'être engagée dans la protection de la nature, le WWF agit dans le monde entier pour conserver les écosystèmes et protéger les espèces. Et depuis plusieurs années, il s'est donné pour mission de promouvoir une transition énergétique plus respectueuse de l'environnement. Face à des problématiques d’envergure planétaire qui menacent la biodiversité, il faut désormais agir globalement, ce qui implique de lutter contre le réchauffement climatique et donc de repenser tous nos modes de consommation, de production et de déplacement. Agir pour faire changer les règles à tous les niveaux nécessite de travailler sur des projets pilotes et de privilégier l’expertise. Cette responsabilité, qui guide l'ensemble de nos missions, définit ce que nous sommes aujourd'hui. Des partisans de l’action, sur la base du dialogue et du respect de l’autre.

Bulletin d'information
Wir verwenden Cookies, um Sie auf unserer Webseite bestmöglich mit Informationen versorgen zu können. Wenn Sie diese Webseite weiterhin nutzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies.