La Bavière, bien plus qu'un drapeau à losanges bleus et blancs

Le 20 novembre, Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine, a franchi la frontière pour une réunion avec le ministre de l'Environnement et de la Protection des consommateurs de la Bavière, Thorsten Glauber, à Munich. Il est rapidement devenu clair que les deux parties partagent l’opinion selon laquelle le potentiel de synergies entre l’État fédéral de Bavière et la Convention alpine devrait continuer à être exploité de manière optimale. Dans le contexte de la coopération, l'intérêt et le rôle des organes de la Convention alpine au sein de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA) ont également été discutés. En outre, les questions de l'intensification de l'utilisation des sols ainsi que de l'importance de la protection des sols ont été abordées.

Avec cette réunion, Alenka Smerkolj traduit une nouvelle fois en pratique le principe de coopération sur la base duquel la Convention alpine sera appliquée. « Il faut unir les forces à tous les niveaux - du local à l’européen, du civil au courage public - pour aborder le changement climatique, la protection de la nature ou la préservation de la biodiversité !», a déclaré Alenka Smerkolj.

#Visites
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies.