Explorer les synergies entre les Organismes de travail thématiques

Un récent atelier pour les Organismes de travail thématiques de la Convention alpine a servi de premier échange depuis le début des mandats 2021-2022 des organismes de travail. Il a été organisé en ligne par le Secrétariat permanent de la Convention alpine en coopération avec la Présidence suisse le 17 juin 2021. L’événement a permis de partager des informations sur les activités en cours et d’identifier des synergies supplémentaires entre les axes de travail des différents organismes, ainsi que de susciter de nouvelles discussions entre les Parties contractantes, les organisations observatrices et les experts de la Convention alpine.

Les Organismes de travail thématiques, composés de représentants désignés des Parties contractantes et des Observateurs, réalisent un travail scientifique et conceptuel essentiel qui constitue la base des décisions de la Conférence alpine. Avec dix organismes thématiques actuellement actifs et plusieurs groupes d’experts, les développements et les priorités à suivre sont nombreux.

C’est pourquoi le format choisi pour l’atelier consistait en de courts entretiens avec les présidents de chaque organisme thématique, afin de mieux comprendre les priorités, les méthodes de travail et les objectifs de chaque groupe. Ceci était particulièrement intéressant dans la mesure où trois nouveaux organismes ont été créés par la XVIe Conférence alpine en décembre 2020 : le Groupe de travail Aménagement du territoire et développement durableGroupe de travail ad hoc pour la préparation du 9e Rapport sur l’état des Alpes et le Groupe de travail ad hoc pour l'élaboration du Programme de travail pluriannuel 2023-2030.

Le fil conducteur de tous les entretiens était l’importance de la collaboration avec d’autres groupes. Ceci est crucial en raison de la nature intersectorielle d’une grande partie du travail des organismes thématiques, et est démontré par le Plan d’action climat 2.0, récemment publié par le Comité consultatif sur le climat alpin. Le Plan d’action jette les bases d’une région alpine résiliente et neutre sur le plan climatique, et recoupe nécessairement les domaines de travail de tous les Organismes de travail thématiques. La réalisation de cet objectif dépend donc de la coopération et de la collaboration entre les différents organismes.

Les présidents ont également eu l’occasion d’évoquer les défis qui attendent leur groupe, notamment les limites des réunions en ligne, ainsi que la manière dont ils prévoient de les relever. Plusieurs présidents ont souligné l’importance de créer de nouveaux réseaux et contacts avec d’autres organismes de travail, ainsi que la nécessité de maintenir et de renforcer ceux qui existent. La diffusion des résultats et leur prise en compte par les décideurs sont cruciales et nécessitent le soutien d’institutions au-delà des membres du groupe.

« L’atelier des organismes de travail thématiques a offert un espace pour s’engager, discuter et partager des idées, et je voudrais remercier tous les présidents et les membres pour leurs efforts et l’énergie que vous déployez pour remplir vos mandats et mener à bien vos programmes de travail ! Je suis convaincue que vous réussirez. » – Alenka Smerkolj, Secrétaire générale de la Convention alpine

#Actualités des Organismes de travail thématiques
Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies.