Célébration de notre patrimoine naturel et culturel commun : Journée de la biodiversité de montagne

Célébration de notre patrimoine naturel et culturel commun : Journée de la biodiversité de montagne

D’une seule voix pour protéger les montagnes, la faune sauvage et les gens en période de changement global

Les montagnes abritent une biodiversité unique et fournissent des services écosystémiques vitaux qui contribuent au bien-être des populations du monde entier. Pourtant, les régions montagneuses - riches en biodiversité et en patrimoine culturel - sont fortement exposées à des facteurs tels que le changement climatique, le changement d'affectation des terres, la pollution et d’autres encore. Ces processus menacent la biodiversité des montagnes et leur potentiel comme refuge pour les espèces. Ces écosystèmes doivent être protégés et restaurés pour que les montagnes continuent à jouer leur rôle central à l'avenir.


« Nous devons renforcer nos efforts pour augmenter les ambitions ; afin de préserver la beauté et la valeur [des montagnes] pour les générations futures. »
– Bożena Haczek (Chef d’unité, Département de la protection de la nature, Ministère polonais du climat et de l’environnement)

En même temps, les régions de montagne offrent de multiples approches pour l'adaptation et pour des réponses durables au changement climatique et à d'autres pressions. Les menaces et les occasions uniques auxquelles les montagnes sont confrontées doivent être traduites en ambitions explicites pour les montagnes dans le discours environnemental et politique mondial.

Pour renforcer ce message, l'événement virtuel « Journée de la biodiversité de montagne » (Mountain Biodiversity Day) qui s'est tenu le 13 janvier 2021 a rassemblé des experts et des représentants politiques des régions de montagne du monde entier travaillant dans le domaine de la biodiversité de montagne.

Des intervenants très divers, issus de la politique, de la recherche, de la jeunesse et d’organisations régionales, a présenté et échangé des points de vue sur de multiples aspects de la biodiversité de montagne. Bien que l'événement ait été divisé en trois segments (montagnes du monde, segment post-2020 et Alpes), l’appel en faveur de la coopération et de la collaboration transfrontalières et trans-sectorielles a été unanime et retentissant.

La Journée de la biodiversité de montagne a été une occasion unique de rassembler des voix du monde entier pour promouvoir l'importance et la pertinence des montagnes dans le contexte de l’adoption du Cadre mondial de la biodiversité pour l'après-2020 lors de la 15e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique qui se tiendra plus tard dans l’année. En outre, l'organisation de la Journée de la biodiversité de montagne au cours du premier mois de 2021 était d'autant plus appropriée que cette année marque le coup d'envoi de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes.


« Le mois de janvier constitue la première étape de cette grande année consacrée à la biodiversité. Il a déjà été marqué par l’organisation d’un One Planet Summit dédié à la biodiversité […] afin de soutenir et amplifier les actions de tous les acteurs pour la préservation et la restauration de la biodiversité. »
– Bérangère Abba (Secrétaire d’Etat à la Biodiversité, France)

La Journée de la biodiversité de montagne a non seulement réuni d’excellents orateurs du monde entier, mais également abordé un large éventail de sujets axés non seulement sur ce que sont les montagnes – riches en biodiversité et en cultures locales, et en même temps exposées aux menaces et à la détérioration – mais aussi sur ce qu'elles peuvent faire – à savoir offrir des possibilités et des moyens de conservation. Les intervenants ont attiré l'attention sur la fragilité et la sensibilité des environnements de montagne et de leurs habitants (humains et non humains), et ont également conté leur résilience (souvent surprenante) à s'adapter aux changements globaux.


« Avec leurs topographies complexes, les montagnes sont des refuges pour les espèces, elles représentent une riche diversité culturelle et ethnique et fournissent de nombreux exemples d'adaptations humaines et biologiques à des climats extrêmes. »
– Bruno Pozzi (Directeur du Bureau Europe, Programme des Nations unies pour l'environnement)

La Journée de la biodiversité de montagne s'est terminée avec une perspective intergénérationnelle sur les stratégies de protection de la biodiversité alpine, réunissant des représentants de la Convention alpine, de la Convention des Carpates et de la SUERA ainsi que de jeunes professionnels travaillant sur la biodiversité et la connectivité écologique. Les discussions se sont concentrées sur la question suivante : « Quels sont les éléments clés de la coopération internationale pour assurer la protection de la biodiversité pour les générations à venir ? »


« Nous devons prendre nos engagements au sérieux. Nous devons à nos Alpes et à nos générations futures de préserver et restaurer d'urgence la biodiversité et sa valeur immatérielle et inestimable. »
– Alenka Smerkolj (Secrétaire générale de la Convention alpine)

Nous voudrions remercier tous les intervenants pour leurs contributions et leur engagement dans la sensibilisation aux montagnes du monde !

 

La Journée de la biodiversité de montagne a été portée par la Présidence française sortante de la Convention alpine en coopération avec la Présidence française de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA). L’évènement a été coorganisé par le Réseau alpin des espaces protégés (ALPARC), le Secrétariat permanent de la Convention alpine et le Secrétariat de la Convention des Carpates ainsi que le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Nous utilisons des cookies pour vous fournir les meilleures informations possibles sur notre site internet. Si vous souhaitez continuer à utiliser ce site, veuillez accepter l'utilisation de cookies.