Intranet 
SearchGo Search



PLATE-FORME GESTION DE L'EAU DANS LES ALPES
Présidence:
Italie et Slovénie
 

L'eau est l'un des 12 principaux domaines qui figurent à l'article 2 de la Convention alpine. Pour l'instant, toutefois, cette question spécifique n'a pas encore fait l'objet d'un protocole ad hoc. L'objectif de la Convention alpine en ce qui concerne la gestion des eaux est celui de conserver ou de rétablir la santé des hydrosystèmes, notamment en veillant à ce que les lacs et les fleuves soient à l'abri de la pollution, que les installations hydrauliques soient construites en respectant la nature et que l'énergie hydraulique soit exploitée dans un cadre tenant compte aussi bien des intérêts de la population qui y habite que de l'intérêt pour la préservation de l'environnement.

La Plate-forme sur la gestion des eaux a été instituée par la Convention alpine en 2009, lors de la Xe Conférence alpine, après l'adoption du deuxième Rapport sur l'état des Alpes sur le thème « L'eau et la gestion des ressources en eau ». La Plate-forme suit les objectifs et les recommandations identifiés dans ce rapport. En complément, le Plan d'action changement climatique de la Convention, qui a été adopté à l'occasion de la Xe Conférence alpine, aborde plusieurs questions liées à la gestion des eaux, comme, par exemple, le renforcement de la mise en œuvre de la Directive-cadre de l’UE dans le domaine de l'eau, la prévention des pénuries d'eau et le développement d'installations dans le respect de l'écologie des cours d'eau. Plus précisément, le Plan d'action exige une action immédiate et collective de toutes les Parties contractantes de la Convention alpine pour limiter l'impact du changement climatique, notamment par l'élaboration de lignes directrices pour la construction, l'optimisation et la réhabilitation des petites centrales hydroélectriques, tout en respectant les milieux aquatiques et la biodiversité. Le thème de l’eau correspond à quatre des priorités du programme de travail pluriannuel 2017-2012 : Adopter des mesures de lutte contre le changement climatique - à la fois à travers sa thématique 1 (adaptation aux périodes de sécheresse) et sa thématique 2 (production d'énergie renouvelable), Promouvoir l'économie verte - en particulier dans la thématique 2 sur l'hydroélectricité, Biodiversité - cohérence des mesures avec la Directive 2000/60/EC - en particulier dans les activités du Groupe d'action 6.

En 2017-2018, deux thématiques sont mises en avant : Comment faire face aux périodes de sécheresse dans les Alpes : de l'analyse des données climatiques (modèles et scénarios de pluie et d'enneigement) à la planification stratégique et Suivi des lignes directrices sur la petite hydroélectricité : évaluation et nouvelles recommandations.

Les Parties contractantes de la Convention alpine délèguent des experts en tant que membres des Groupes de travail/ Plates-formes. Les observateurs de la Convention peuvent également nommer des représentants.

Liste des membres

Objectifs

Selon son mandat, les activités principales de la Plate-forme sont les suivantes :
  • communication et sensibilisation sur les thèmes de gestion des eaux dans les Alpes ;
  • servir en tant que réseau d’experts ;
  • diffuser les connaissances partagées au regard des changements climatiques et les dangers naturels ;
  • présentation des bonnes pratiques et stratégies pour l’adaptation aux changements climatiques et pour la gestion des eaux ;
  • coopération étroite avec partenaires et autres groupes de travail.
Activités, documents, résultats actuels

Documents:

Activités:  

Activités, documents, résultats passés

Activités:  

Documents:

 


<<