Intranet 
SearchGo Search

PRÉSIDENCE DE LA CONVENTION ALPINE  

Bilan de la Présidence allemande 2015 - 2016 
 
Le République fédérale allemande a assuré la présidence des organes de la Convention alpine entre 2015 et 2016. La Présidence allemande s'est conclue avec la XIVe Conférence alpine, qui s’est tenue le 13 octobre 2016. Puis, l’Allemagne a passé le relais à l'Autriche. La République fédérale allemande et le Land de Bavière, seul Land allemand situé dans le périmètre de la Convention alpine, ont donné forme ensemble à la Présidence allemande. 
 
Sur la base de la Convention-cadre, de ses Protocoles et déclarations et dans le cadre du Programme pluriannuel 2011-2016, l'Allemagne a contribué concrètement au maintien et au développement du paysage naturel et culturel unique des Alpes, en s'appuyant sur l'étroite collaboration des Parties contractantes, des observateurs, de la société civile, des réseaux alpins et du Secrétariat permanent. 
 
Ce qui a compté pour nous 
 
La politique globale prônée par la Convention alpine pour assurer la protection et, parallèlement, le développement durable des Alpes, a été au cœur de nos activités. L'Allemagne a accordé une attention particulière à l' « économie verte dans les Alpes ». 
 
Nous nous sommes concentrés sur la mise en œuvre pratique et la perception de la Convention alpine au niveau local. Dans cette optique, des projets communs concrets ont été encouragés dans les différents pays alpins. En particulier, le programme de coopération INTERREG V B  2014 - 2020 Espace alpin financé par l'UE, qui est axé sur la coopération transnationale, a été utilisé intensément pour le développement de nouveaux projets. En octobre 2016, le Programme Espace alpin a approuvé 23 autres projets. Entre 2017 et 2019, le Ministère fédéral de l'Environnement dégagera des cofinancements au niveau national pour une totalité de 7 projets (AlpES, AlpGov, ALPBIONET2030, Links4Soils, GaYA, PlurAlps, YOUrALPS). 
 
Les Groupes de travail et les Plates-formes de la Convention alpine allient les connaissances pointues des experts à la compréhension des spécificités de l'espace alpin. Nous avons donc confié des responsabilités particulières à ces Groupes, pour le développement de projets communs et la mise en œuvre de leurs résultats. 
 
La Convention alpine ne peut vivre et être perçue que grâce à l'étroite collaboration des habitants des Alpes. La société civile et les réseaux alpins ont donc été des partenaires importants de la Présidence allemande. Le Ministère fédéral de l'Environnement a financé des projets des réseaux alpins et des ONG pour plus de 1,4 millions d'euros. Ces projets communs ont alimenté la Semaine alpine 2016, intitulée « Des Alpes et des gens ». L'organisation conjointe de la Semaine alpine et de la XIVe Conférence alpine a permis aux réseaux alpins et à la population de dialoguer directement avec le monde politique.   
 
Discours de clôture de Madame Barbara Hendricks au terme de la Présidence allemande de la Convention alpine
 
Informations complémentaires et publications de la Présidence allemande 2015-2016


<<