Intranet 
SearchGo Search

Qu’est-ce que la SUERA ?

La Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA) est la 4e stratégie macro-régionale établie par l’Union européenne pour relever les défis auxquels est confrontée une zone géographique définie (dans ce cas la macro-région alpine) et ainsi bénéficier d’une coopération renforcée contribuant à la réalisation d’une cohésion économique, sociale et territoriale. 
 
L’objectif de la SUERA est de promouvoir une prospérité économique et sociale durable dans la région alpine en augmentant son attractivité, sa compétitivité et sa connectivité, tout en préservant l’environnement et en assurant des écosystèmes sains et équilibrés. 
 
La Convention alpine s’est impliquée dans le développement de la SUERA dès ses débuts. Le Groupe de travail « Stratégie macro-régionale » dont l’objectif est de contribuer au processus a été établi dès 2011, par la XIe Conférence alpine. 
 
La stratégie comprend deux documents principaux : une Communication de la Commission au Parlement Européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions et un Plan d’action. La SUERA est structurée autour de trois domaines d’action thématiques et un domaine d’action transversal ainsi que des objectifs correspondants :

  1. Domaine d’action thématique : Croissance économique et innovation,
    Objectif: Un accès équitable à l'emploi qui s'appuie sur la forte compétitivité de la région
  2. Domaine d’action thématique : Mobilité et connectivité,
    Objectif: Une accessibilité interne et externe durable
  3. Domaine d’action thématique : Environnement et énergie,
    Objectif: Un cadre environnemental plus inclusif et des solutions énergétiques renouvelables et fiables pour l’avenir
  4. Domaine d’action thématique : Gouvernance, y compris capacité institutionnelle
    Objectif: Un modèle de gouvernance macrorégionale solide dans la région alpine (pour améliorer la coopération et la coordination des actions)

Les trois domaines d’action thématiques sont mis en œuvre à travers neuf Groupes d’action :


Domaine d’action thématique Action Direction du Groupe d’action
Domaine d’action 1 Action 1 : Développer un écosystème de recherche et innovation efficace
Action 2 : Augmenter le potentiel économique de secteurs stratégiques
Action 3 : Améliorer l’adéquation entre le marché du travail, l’éducation et la formation dans des secteurs stratégiques
Domaine d’action 2 Action 4 : Promouvoir l’intermodalité et l’interopérabilité dans le transport de passagers et de fret
Action 5 : Connecter les personnes par voie électronique et promouvoir l’accessibilité aux services publics
Domaine d’action 3 Action 6 : Préserver et valoriser les ressources naturelles, y compris l’eau, ainsi que les ressources culturelles
Action 7 : Développer la connectivité écologique sur tout le territoire de la SUERA
Action 8 : Améliorer la gestion du risque et mieux gérer le changement climatique, y compris la prévention des risques naturels majeurs
Action 9 : Faire du territoire une région modèle pour l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable

 
Comment la Convention alpine est-elle impliquée dans la SUERA ? 
 
La Convention alpine contribue substantiellement à la conception et la mise en œuvre de la SUERA, en faisant activement usage de sa fonction d’observateur à l’Assemblée générale (niveau politique) et au Groupe de pilotage (niveau de coordination) de la Stratégie. 
 
En ce qui concerne son implication au niveau de la mise en œuvre, la Convention alpine a reçu la coresponsabilité (avec le Land de Carinthie) du Groupe d’action 6. Le Groupe d’action 8 est codirigé par le Président de la Plate-forme « Risques naturels – PLANALP » de la Convention alpine et des membres du Groupe de travail « Transports » et de la Plate-forme « Réseau écologique » de la Convention alpine seront activement impliqués dans les travaux des Groupes d’action 4 et 7, respectivement. De plus, le Secrétariat permanent de la Convention alpine est officiellement observateur au sein du Groupe d’action 4. Du fait des liens thématiques et de la nécessité de coordination horizontale au sein de la Stratégie, des formes de coopération avec les autres organismes de mise en œuvre, tel le Groupe d’action 9, sont en cours d’exploration. 
 
La Convention alpine est représentée conjointement au sein du processus de la SUERA par la Présidence et le Secrétariat permanent, qui travaillent en étroite coopération avec le Comité permanent, le Groupe de travail « Stratégie macro-régionale » et les autres Groupes de travail et Plates-formes.

Activités et projets: SUERA-GA 6: Qu’est-ce que la SUERA

<<