Intranet 
SearchGo Search



PLATE-FORME RÉSEAU ÉCOLOGIQUE 
Presidence : France et Allemagne (à tour de rôle)
 
Un réseau écologique est une aire d’habitats naturels reliés physiquement et fonctionnellement à travers des populations d’espèces et des écosystèmes.  
 
Les Alpes sont l'un des plus grands espaces naturels continus en Europe et abritent plus de 30 000 espèces animales et 13 000 espèces végétales. L'article 12 du protocole Protection de la nature et entretien des paysages de la Convention alpine établit explicitement que les Parties contractantes « prennent les mesures adéquates pour établir un réseau national et transfrontalier d'espaces protégés, de biotopes et d'autres éléments protégés ou dignes de protection dont le caractère est reconnu. » Préserver et valoriser la biodiversité et le paysage est aussi une des six priorités définies dans le Programme de Travail Pluriannuel 2017-2022 de la Convention alpine.

La Plate-forme Réseau écologique de la Convention alpine a été créée par les ministres pendant la neuvième Conférence alpine de 2006, comme un forum d'experts avec pour mission le développement de stratégies communes pour contribuer à préserver la biodiversité dans les Alpes, essentiellement à travers la conception et le soutien de mesures visant à assurer la connectivité entre les habitats naturels. La Plate-forme Réseau écologique travaille aux niveaux scientifique, politique et opérationnel afin d'identifier les enjeux émergeants liés à la connectivité écologique. Ses membres inspirent et soutiennent également des projets à l'échelle des Alpes, transfrontaliers ou nationaux en matière de connectivité écologique; ils participent à l'élaboration de diverses publications spécialisées. La plate-forme analyse, présente et communique le rôle des réseaux écologiques et de la connectivité dans la mise en œuvre d'une économie verte dans les Alpes, en particulier sur la base de bonnes pratiques, et développe ainsi la prise en compte de la connectivité écologique au sein des autres secteurs (en particulier l'aménagement du territoire).

Depuis 2011, la Plate-forme Réseau écologique a désigné dix Régions pilotes de la Convention alpine pour la Connectivité écologique, qui englobent des espaces protégés mais couvrent un territoire bien plus large. Les Régions pilotes sont des territoires, souvent transfrontaliers, dans lesquels des activités spécifiques sont entreprises afin de développer la connectivité écologique. La Plate-forme Réseau écologique apporte une reconnaissance officielle à leur engagement, les soutient concrètement à travers l'organisation d'occasions pour échanger leurs expériences, et effectue un suivi de leur progrès.

La Plate-forme réseau écologique accompagne également les politiques et activités européennes en matière d'infrastructure verte. Une coopération étroite avec le Groupe d'action 7 de la SUERA est recherchée. Au-delà des Alpes, la Plate-forme Réseau écologique soutient les Protocoles d'entente signés entre la Convention alpine et la Convention des Carpates, et entre la Convention alpine, la Convention des Carpates et la Convention sur la diversité biologique.

Pour la période 2017-2018, la Plate-forme Réseau écologique poursuit ses activités fondamentales d'échange d'expertise et de soutien et développement du réseau des Régions pilotes. Elle effectue également une analyse spécifique de comment la connectivité écologique est ou pourrait être intégrée dans l'aménagement du territoire.
   
Les Parties Contractantes de la Convention alpine délèguent des experts en tant que membres des Groupes de travail/ Plates-formes. Les observateurs de la Convention peuvent également nommer des représentants.
 
Liste des membres   
 
Objectifs 
 
Les principaux objectifs de la Plate-forme Réseau écologique sont :
  • Continuer à soutenir les régions pilotes pour la connectivité écologique de la Convention alpine ; encourager d'autres régions à devenir des régions pilotes en présentant et développant conjointement des mesures envisageables, et en renforçant le soutien politique. Ceci se traduira par une extension du réseau des régions pilotes et par une amélioration de son efficacité ;
  • Promouvoir l'échange, le développement et le transfert de connaissances et de savoir-faire sur la connectivité écologique ;
  • Démontrer les effets positifs des mesures de connectivité pour l'économie verte dans les Alpes ;
  • Élargir le réseau des acteurs de la connectivité écologique dans les Alpes et au-delà. 
Activités, documents, résultats actuels 

Activités, documents, résultats passés

Régions Pilotes de la Convention alpine pour la Connectivité Écologique:

 


<<